Point de vue

05 novembre 2005

Une guerre civile en France ?

Merci pour les commentaires et donc pour vos avis.

Sur certains points je suis assez d'accord. Surtout par rapport aux politiques qui nous gouvernent.

Il est évident qu'avant de penser à nous, ils pensent à eux. Ils pensent à leur train de vie, leur retraite, comment gagner plus, comment déclarer moins... Et cela qu'ils soient de Gauche comme de Droite.

Avec ma trentaine d'années, j'ai pû voir, comme beaucoup, les 2 poiltiques se succéder et même parfois cohabiter. Quand on voit le résultat aujourd'hui, lorsque l'on regarde l'état actuel de la France sur tous les niveaux on se pose des questions. Certes il ne doit pas être facile de gouverner un pays, c'est l'évidence même, mais si vous regardez les actualités de nos jours tout est noir.

On ne parle que de "magouilles", de délits d'initiés, de querelles de partis... Untel se présente, l'autre aussi, et l'autre, 3 représentants pour un même parti politique, c'est ce qu'ils appellent l'UNION !!!

Plus personne ne croit vraiment dans la politique, on va voter par peur de l'extremisme pas pour tel ou tel parti politique. Et quand je vois la Droite se réjouir du score des dernières présidentielles, ça me laisse perplexe...

Au fond de moi, je suis de gauche, de part mon père, au fil des années je me suis forgé ma propre opinion politique : 70% de gauche - 30% de droite. Il y a du bon et du mauvais dans les deux camps, il faut juste savoir tirer le pour et le contre, éviter de refaire les même erreurs que par le passé. Je sais, c'est facile à dire.

Au jour d'aujourd'hui je ne vois personne chez les politiques, de gauche comme de droite, capable de remettre le navire à flot... C'est inquiétant.

C'est inquiétant mais il faut bien vivre. Et il faut vivre dans la société dans laquelle nous sommes, en l'améliorant petit à petit. Je pense que la solution radicale de tout casser, de faire imploser cette société, n'est pas la bonne. Le temps des révolutions est passé. Pour ce qui est de la guerre civile, ça serait vraiment une mauvaise idée, une guerre n'a rien de bon, ce sont toujours les civils qui trinquent le plus.

On le voit déjà aujourd'hui dans ces fameuses cités, à qui appartiennent les voitures brûlées ? Aux ouvriers bien sûr, à ceux qui travaillent 40h pour le SMIC afin de pouvoir élever du mieux qu'ils le peuvent leur familles. Les bus brûlés, à qui sont-ils destinés ? Toujours aux mêmes... Hélas...

C'est sûr que les brûleurs de voitures ne vont pas brûler leurs biens, leurs belles décapotables, leurs beaux cabriolets... C'est toujours plus facile de s'en prendre aux autres, aux plus démunis.

Mettez-vous 5 minutes à la place d'une famille : le mari 45 ans, ouvrier à la chaîne gagnant quoi... 1200€ par mois, sa femme au foyer, mère de 3 enfants. Pour aller travailler le mari a besoin de sa voiture car sa boîte est à plus de 40mn de chez lui. Ce matin il se lève et sa voiture est calcinée. Ne pouvant plus se rendre à son travail, il est licencié, un autre le remplacera, la main d'oeuvre c'est pas ce qui manque et personne n'est irremplaçable. A 45 ans, ouvrier dans la même boîte depuis 15/20 ans, dans quoi va t-il pouvoir retravailler ??????? Comment vont-ils pouvoir finir le mois ? L'année prochaine direction les "restos du coeur" merci Coluche !!!! Fameux restos qui ne devaient être que temporaires et qui sont aujourd'hui devenus une "institution" indispensable à la France...

Certes, c'est facile d'écire ça, mais depuis 1 semaine combien de famille se retrouvent dans ce cas de figure ??????

Le fait de tout casser, de tout brûler n'est vraiment pas la solution, loin de là même.

Il faut qu'ils arrêtent de faire les cons avant que ça finisse mal. Je suis sûr que si ça continue ça ira très mal, des morts seront à dénombrer... Hélas...

Posté par pop_hot_49 à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 novembre 2005

Où va la France ?

Une seule réponse : dans le mur !!! Et en plus elle y va vite !!!

Il est évident que mon blog ne changera rien au monde, mais ça fait du bien de se lâcher parfois.

Je vois que je ne suis pas le seul à penser ce que je pense !!! <= marrante cette phrase !!!

L'Etat devrait, pour certains tout régir, tout diriger, mais à côté de cela ces mêmes personnes "crachent" sur cet Etat et ne le respectent pas.

Tout va mal, et à voir rien ne s'arrange, même la météo s'y met, bientôt nous fêterons Noël en short et T-shirt...

Pour en revenir au malaise des banlieues, peu de choses sont rélaisées, il faut l'admettre, pour remettre les jeunes des banlieues sur les bons rails, mais de leur côté ils ne font rien pour sortir de leur galère.

Par expérience, j'ai été emploi-jeune durant 2 ans sur une commune du Pas de Calais de  plus 6 000 habitants, j'ai pû constater certaines choses.

6 000 habitants c'est pas grand chose, mais c'est déjà pas mal, deux fois par semaine nous étions 2 emplois-jeunes à ouvrir un local à destination des ados de la ville. La délinquance était faible mais croissait de mois en mois. Du jour où nous avons ouvert ce local (équipé de baby-foot, console de jeux...) la délinquance a augmenté : voitures fracturées, maisons visitées...

La mairie, pour laquelle je travaillais, m'a même demandé de faire des rondes de surveillance dans la ville la nuit, même de faire des planques dans la salle polyvalente, visitée quelques jours auparavant. Les jeunes y étaient entrés et avaient vidé les extincteurs <=> plaisir de dégrader gratuitement !!! J'ai refusé, j'ai simplement expliqué que je n'étais pas un "cowboy" et que je ne me voyais pas, en pleine nuit, devant 5 à 10 jeunes remontés et peut-être armés, sûrement même !!!!

Une quinzaine d'années auparavant, j'étais à leur place dans la même ville, à l'époque nous étions une quarataine de "potes", tout le monde se connaissait, pas d'embrouilles, ou peu, nous n'aviosn pas de local pour nous réunir, pas de consoles de jeux et pourtant nous ne dégradions rien ou peu de choses et c'était, dans ce cas, par accident.

Je sais qu'à l'époque si mon père avait sû que j'avais fais une connerie, j'allais "dérouiller" sévère.

Et j'ai "dérouillé" sévère une paire de fois, mais quand j'y pense aujourd'hui, c'était mérité.

Je respectais mon père, et je le respecte encore aujourd'hui, alors que les jeunes d'aujourd'hui, eux, ne respectent plus rien ni personne.

Il y a quelques jours, un homme s'est fait battre à mort devant sa femme et sa fille par une bande de jeunes. Pourquoi ? Parcequ'il photographiais des lampadaires... Si c'est pas un truc de dingue ça...

Mais sur ce "fait divers" les médias ne se sont pas étendus longuement. Nicolas Sarkozy nous parle de sécurité, ça pour en parler il en parle, mais où est elle ?

C'est vrai qu'il est difficile de mettre un flic derrière chaque personne, je le conçois. Mais quand même...

J'ai mon meilleur ami qui est CRS (personne n'est parfait, je blague oh lala), nous ne sommes pas d'accord sur tout, loin de là, mais souvent concernant ces sujets, nos idées se croisent et souvent se rejoignent.

Il m'a ouvert les yeux sur certains côtés de la vie professionnelle des CRS. lors des manifestations par exemple, où ils restent plantés pendant des heures, sans avoir le droit de bouger alors qu'une pluie de projectiles, aussi divers que variés, s'abat sur eux. Un de ces collègue, une fois, s'est pris un projectile dans la tête, il est tombé, a été emené à l'arrière et eux n'ont pas bougé. Il m'a dit que si le Prefet, c'est lui qui décide des assauts ou pas, avait donné l'ordre de charger, ça aurait chauffé grave pour le lanceur du projectile qui avait bien été repéré.

Mais bon c'est une parenthèse.

Il faut bien se mettre des deux côtés, public et état pour comprendre le problème.

Allez, j'en finis là pour aujourd'hui, ça ira mieux demain, du moins je l'espère...

Posté par pop_hot_49 à 18:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Violence Urbaine, quelle est la solution ?

Personne, aujourd'hui, ne peut être au courrant de ce qui se passe en région parisienne depuis 1 semaine.

L'étincelle : une pseudo poursuite policière entraîne 2 jeunes à entrer dans un site EDF, ils meurrent électrocutés.

Je suis désolé, mais, étant jeune, j'ai fais quelques conneries et jamais je n'ai eu l'idée d'entrer dans un endroit où il est écrit partout DANGER DE MORT !!!

Pourquoi y sont-ils entrés ? Soit disant poursuivis par des policiers ? Cela reste à prouver. Qui plus est, si ils étaient pousuivis c'est qu'ils avaient quelque chose à se reprocher. Sinon ils auraient subi le contrôle et rien ne serait arrivé.

Et derrière c'est l'avalanche...

Il ne manquait que ça pour rallumer la mèche. Les banlieues étaient prêtes à exploser et c'est fait.

Ca explose de partout, pour rien. merci à la sur-médiatisation !!!

En effet, les médias ne sont pas blancs comme neige là dedans, comme d'habitude direz-vous...

Ils en montrent trop et ça donne des idées aux autres banlieues.

Moi je suis d'avis de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière.

Il est INACCEPTABLE que quelques "connards" prennent en otage des cités complètes.

Les voitures brûlées sont celles des personnes qui vivent là.

Je me mets à la place du gars qui gagne sa croûte difficilement, qui a besoin de sa voiture pour bosser et qui du jour au lendemain ne peut plus aller bosser à cause de ces jeunes cons.

De plus, on voit rarement des BMW, Porsches, Audi etc.. en bas de ces immeubles. On y retrouve plutôt des R11 ou des voitures des années 80 qui ne valent plus rien. merci les assurances !!!!

Je pense que les services de police connaissent les "meneurs" de ces bandes qui ravagent tout. En 68 l'Etat a fait appel à l'armée, dans certains cas, quand la sécurité des personnes est gravement mise en danger, je pense qu'il faut faire le nécessaire.

Quand on voit que les pompiers, les médecins sont pris d'assaut, caillassés, une bonne couverture militaire ne serait pas de trop.

Voir même une "descente" des miltaires dans certains quartiers, c'est une véritable guérilla dans certains coins.

Il existe même des "zones de non droit", où la police ne peut pas entrer.

Personnellement je pense que ça ne peut plus durer.

J'ai travaillé 2 ans à Mantes la ville, à 5mn du Val fourré, et c'était pas triste, rien que de passer à travers je verrouillé les portières de ma voiture.

Des "guetteurs", en bas des immeubles, surveillaient les allers - retours des véhicules...

Et quand je voyais les dealers rouler dans de superbes voitures alors que moi je bossais 8h par jour pour avoir du mal à finir le mois, j'avoue que ça me dégoutais et ça me dégoute encore aujourd'hui...

Si vous aussi vous voulez donner votre avis, surtout n'hésitez pas !

Posté par pop_hot_49 à 13:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Ouverture du blog...

Bonjour à toutes et tous,

Ca fait drôle de dire ça alors que personne n'est encore au courrant de ce blog, mais bon...

L'esprit de ce blog c'est en fait de parler de tout, sans limite, sans censure aucune.

Tous les sujets quels qu'ils soient peuvent être abordés et je compte sur vous pour me lire et donner votre point de vue, votre opinion.

Vous trouverez dans peu de temps des grands thèmes de l'actualité : sociale, économique, sportive, culturelle...

Dès ce message, je compte sur vous pour me donner un thème alors écrivez-moi => ICI

@ bientôt.

Posté par pop_hot_49 à 11:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]